Si vous utilisez sur votre serveur mail LINUX, POSTFIX couplé à MySQL (MySQLserver ou MariaDB) afin de pouvoir vous permettre de placer une solution multi-domaine basée sur des utilisateurs et domaines virtuels, couplée avec MySQL. C’est une solution qui fonctionne avec des panel, type cPanel ou Ispconfig par exemple. Sans oublier, les autres frères binaires comme dovecot, fail2ban, spamassassin, amavisd, clamav… qui complètent l’arsenal logiciel gratuit mais tout aussi efficace pour sécuriser votre serveur.

skip-name-resolve rend l’authentification MySQL impossible pour tous les comptes qui utilisent un hostname ou un localhost et donc les logiciels qui se connectent depuis localhost comme postfix cesseront de fonctionner. Et là vous serez perdu dans un trou noir plein de prises de têtes.

Comment dépanner POSTFIX dans ce cas

Sur Debian vous aurez le fichier de config Mysql dans /etc/mysql/my.cnf , éditer-le dans le terminal avec nano par exemple

nano /etc/mysql/my.cnf

Chercher [mysqld], le paramètre skip-name-resolve est en dessous quelques lignes plus bas selon votre config

[mysqld]
# Skip reverse DNS lookup of clients
skip-name-resolve

Commenter, en mettant un # devant skip-name-resolve ou effacer skip-name-resolve sinon vos mails ne partiront pas!

Vérifier le status du service POSTFIX

faites toujours dans le terminal

service mysql restart
redémarre mysql-server

service mysql status
pour vérifier si il n’y a pas de soucis

service postfix restart
pour redémarrer postfix

service postfix status
pour voir si tout va bien avec postfix

postqueue -p
afin de savoir combien de mail sont en attente

postqueue -f
pour les renvoyer

postqueue -p
le nombre de mail en attente devrait baisser ou à zéro c’est bon signe, les mails partent vers les destinataires ou sont tous parti.

Faites d’autres test d’envoi de mails, mais ça devrait être bon.